Savoir tailler un olivier est une capacité indispensable lorsque l’on en cultive. En effet, de la taille d’un olivier dépendent sa beauté et la qualité de ses fruits. Si vous ne savez pas comment procéder, alors cet article est pour vous.

Pourquoi tailler un olivier

Tailler un olivier revient à ôter à l’aide d’un outil approprié les branches qui freinent son développement. Il rend l’olivier moins touffu et donc favorise son aération et l’éclaircissement de son feuillage. Ainsi tous les fruits de l’arbre arrivent à capter et fixer le soleil nécessaire pour leur maturation. De plus, il participe à l’accroissement de la production en olives. Les olives apparaissent sur des branches taillées deux ans plus tôt. La montée de sève est activée sur des branches qui ont été taillées lors des saisons précédentes, de sorte à produire de nouvelles branches qui donneront du fruit lors de la saison prochaine. Tailler un olivier empêche la propagation des maladies et favorise la fécondation par le biais des insectes. C’est un acte qui s’accomplit à des moments précis dans le cycle d’un olivier et sous certaines conditions.

Quand tailler un olivier

Il est conseillé de tailler l’olivier au printemps, juste après l’hiver et juste avant la période de floraison. Les mois de mars et d’avril semblent donc les plus appropriés.
Le plan de taille de l’olivier est imposé par son cycle de vie. Généralement, on procède à une première coupe appelée la taille de formation. Elle intervient entre 2 et 4 ans après la plantation de l’olivier, au moment où il atteint une hauteur d’environ 1m50. Elle confère à l’olivier sa longévité ainsi que sa forme équilibrée de verre à pied. On réalise ensuite la taille de fructification dès que l’olivier atteint 2 m de haut et ce, tous les deux ou trois ans. Tailler un olivier requiert un suivi méticuleux. On veillera donc à ôter à chaque fois les branches malsaines de sorte à favoriser l’ensoleillement et accroître le rendement.

Rajeunir un olivier

Ce procédé s’appelle le recépage et permet de régénérer un olivier mort ou qui ne produit plus. Il faut cependant tenir compte de l’aspect de l’arbre, des branches et de l’écorce et de l’âge. Si le tronc de l’arbre est sain malade, il faut juste diminuer la hauteur des branches d’environ 1m. Dans le cas contraire, il faut couper l’olivier à quelques 40 centimètres du sol. Après avoir taillé l’olivier, il faudra veiller à lui apporter un supplément en fertilisant pour susciter la pousse de nouvelles branches.
Pour améliorer la productivité d’un olivier, il faut couper les branches qui ont déjà produit des olives afin de favoriser la montée de sève vers les futures branches porteuses de fruits.
La taille d’entretien s’effectue chez les oliviers improductifs qui servent d’ornement. On la réalise en février de chaque année.

Comment tailler un olivier

Avant de tailler un olivier, assemblez votre matériel : un sécateur propre et bien affuté, une scie pour élaguer, un peu de bouillie bordelaise pour aider à la cicatrisation pour des coupes de diamètre supérieur à 3cm.
Dans le cas d’une taille de formation, il faut cibler et conserver les 5 plus gros rameaux et couper les rameaux issus de la branche centrale. S’il s’agit d’une taille d’entretien, il faut uniformiser les branches afin de donner à l’arbre une forme attrayante. Avec la scie d’élagage, il faut retirer les arbustes qui poussent sur le tronc et autour du tronc. Tailler un olivier pour la fructification revient à élaguer le bois mort, les branches principales et celles qui sont verticales d’environ 1/3 de leur hauteur, de sorte à garder un aspect compact. Il faut couper par touches légères, de sorte à éviter de trop tailler afin de ne pas exposer les branches principales.
L’olivier, qu’il soit pour décorer ou pour produire des fruits a besoin d’être taillé pour une croissance optimale. Tailler un olivier nécessite peu d’outils, et contribue à lui donner une allure plaisante. N’oubliez pas de le couvrir d’un voile durant l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *