Ou placer le boîtier de fibre optique pour une bonne connexion

Où placer le boîtier fibre optique : conseils et idées pratiques

L’internet à domicile est possible depuis de nombreuses années. Il suffit de procéder au test de sa ligne téléphonique ou de son adresse géographique pour faire un choix avisé parmi les offres disponibles chez vous. La fibre optique est l’une des options les plus avantageuses pour obtenir un très haut débit à domicile. Elle offre l’opportunité de profiter de téléchargements descendants allant jusqu’à 01 Gb/s et de chargements montants d’une valeur moyenne de 200 Mb/s. Encore faut-il savoir quels sont les éléments essentiels et où placer le boitier fibre optique ?

Qu’est-ce que le boitier fibre optique ?

Le boitier fibre optique est encore appelé point de terminaison optique (PTO) ou prise de terminaison optique. C’est un boitier équipé d’un ou de plusieurs prises qui permettent d’accueillir les cordons optiques. Il existe deux types majeurs de boitier fibre optique : les PTO monofibres et les PTO multifibres. Ils sont généralement installés à l’intérieur du logement de l’utilisateur. Ils permettent de connecter la box internet à la fibre en passant par le biais d’un convertisseur. Si le test d’éligibilité vous recommande la fibre, la question essentielle que se posent les internautes concerne l’emplacement idéal pour l’installation du PTO.

Comment choisir l’emplacement du boitier fibre optique ?

La première réponse à la question « où placer le boitier fibre optique » apporte une réponse sur la pièce la plus désignée. Salon, bureau, salle à manger, ou chambre à coucher, le choix revient surtout à l’utilisateur. Il faut savoir que le technicien fait une visite préalable pour évaluer les potentialités du logement. Il s’agit de trouver un consensus avec ce dernier de manière à ne pas être trop éloigné du point de mutualisation. Le boitier fibre optique est souvent installé proche du box internet. Le but n’est pas d’assurer une meilleure connexion, mais plutôt d’éviter d’éventuels chocs liés au passage humain.

Vous pouvez placer le boitier fibre optique n’importe où dans votre logement à condition de respecter une distance maximale de 100 m (en hauteur ou en longueur) entre celui-ci et le box internet. La puissance de chargement de votre connexion dépend essentiellement de la qualité du câble CAT utilisé et des performances du boitier fibre optique. Ils doivent pouvoir supporter le débit maximal de la fibre tout en évitant les fuites de débit. En général, un câble CAT de 5e génération est suffisant pour supporter un débit entre 10 et 1000 Mb/s.

La seconde réponse à la question « où placer le boitier fibre optique » met en exergue les conditions et l’aménagement de l’espace d’accueil. Il va de soi qu’il faudra éviter les endroits humides et confrontés à la chaleur tels que la cuisine ou la douche. Il faudra en outre choisir un emplacement qui évitera les chocs importants dus par exemple au déplacement d’un meuble. Le boitier est souvent conçu dans une matière plastique. Même si elle est résistante, un choc important peut entraîner une fissure ou un dommage qui rendra impossible la connexion. Résultat : il faudra changer le boitier fibre optique.

Les contraintes de l’emplacement PTO en milieu locatif

Le problème de l’emplacement ne se pose pas vraiment lorsqu’on habite dans un logement individuel. Lorsque vous êtes dans une location, la première précaution est de vérifier si le bâtiment est déjà relié à la fibre optique. Si oui, il est presque certain que vous disposez déjà d’une zone d’accueil du boîtier. Sinon, la loi autorise l’habitant à installer le boitier chez lui sans craindre l’opposition du propriétaire. De plus, depuis 2012, les constructions immobilières sont faites de manière à prendre en compte l’installation de la fibre et l’emplacement du boitier fibre optique dans les appartements. Le cas échéant, notre recommandation est d’installer le boitier sans détruire l’esthétique de l’habitat. Avant de décider où placer le boitier fibre optique, n’oubliez pas de consulter un professionnel.

Comment savoir si on a une éligibilité à la fibre ?

Pour pouvoir bénéficier de tous les avantages de la fibre, il faut dans un premier lieu savoir si on peut avoir accès à la fibre chez soi. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le site internet de son opérateur téléphonique, de choisir l’onglet qui correspond aux offres de box internet et de continuer la marche à suivre comme si on allait prendre un abonnement. Il est également possible de posséder déjà un abonnement à la fibre sans pour autant que son immeuble ou sa maison ne soit éligible. Dans ce cas, la même procédure est à suivre pour connaitre l’éligibilité à la fibre de son domicile.

Si vous n’êtes pas encore éligible à la fibre, la solution la plus efficace est de vous tourner vers les organismes qui peuvent faire ces demandes. En effet, il n’est malheureusement pas dans votre pouvoir de faire la demande directement auprès d’opérateurs, de réseaux de télécommunication ou d’infrastructure d’installation de la fibre. Vous n’avez tout simplement pas l’autorité en tant que société civile, il faut que ce soit une autorité d’État, comme une mairie, un département, une région ou même une communauté de communes. Le plus efficace est donc de contacter directement votre élu local ou votre mairie. Certaines mairies ont mis en place des formulaires à remplir directement en ligne, de cette façon, la réponse à votre demande est plus rapide et moins contraignante. Vous pouvez aussi en parler avec vos voisins ou avec les copropriétaires si vous êtes propriétaire d’un appartement en immeuble. Cela vous donne l’avantage du nombre et appuie la demande auprès des services concernés.

Une fois la fibre installée chez soi, on peut profiter de tous les avantages du streaming et des appels vidéo sans problèmes !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *