A quoi sert le test ligne téléphonique et comment le réaliser ?

Test ligne téléphonique : quelle importance et comment le faire

Aujourd’hui encore, certains bâtiments ne disposent pas de l’installation internet. Il revient à l’utilisateur de prendre les dispositions pour bénéficier des offres sur le marché. Cependant, obtenir la connexion à domicile n’est pas une entreprise aléatoire. L’un des réquisits de l’opération est le test ligne téléphonique. Découvrez son importance, les technologies internet les plus courantes, et la méthodologie à suivre.

Qu’est-ce que le test ligne téléphonique ?

Encore appelé test d’éligibilité téléphonique, le test ligne téléphonique est une opération qui permet de vérifier quelles sont les offres de fournisseurs d’accès internet les plus adéquates pour votre localisation. En effet, les FAI et les opérateurs téléphoniques ont une large palette d’abonnement internet. Vous pouvez ainsi vérifier si votre ligne peut agréer une connexion en haut débit ADSL ou VDSL2. Le test de ligne téléphonique permet aussi de vérifier si le client peut installer la fibre optique à domicile en mode FTTH ou FTTLA. Il s’impose à toute personne qui veut changer son box internet ou en cas d’emménagement dans un nouveau bâtiment.

En dehors de la technologie internet, le test de ligne téléphonique offre à l’utilisateur une base de données à partir de laquelle il peut faire son choix. Vous disposerez ainsi de la liste des FAI compatibles et du débitage en fonction de l’offre. Ce dernier est essentiel, car il détermine la vitesse de transmission des données (download et upload) entre votre machine et le serveur du FAI. Le test ligne téléphonique peut être passé sur toutes les plateformes en ligne des opérateurs téléphonique et FAI. Vous pourrez alors ensuite déterminer ou placer le boitier de fibre optique.

Les technologies internet courantes

Le test ligne téléphonique permet d’accéder à quatre technologies internet.

Dans la rubrique haut débit, nous avons l’ADSL et la VDSL.

  • L’ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) est l’une des plus vieilles technologies proposant le haut débit. Elle permet d’atteindre un débit maximal de 25 Mb/s lorsque le domicile se situe dans un rayon de 3 km par rapport au serveur.
  • Le VDSL (Very high speed Digital Subscriber Line) propose un haut débit supérieur à celui de l’ADSL. Il est possible d’atteindre une valeur maximale de 100 Mb/s. Cependant, le domicile d’installation doit être situé dans un rayon de 01 km par rapport au nœud de raccordement. Au-delà de cette distance, elle offre les mêmes capacités de téléchargement que l’ADSL.

Dans la rubrique très haut débit, nous avons la FTTH et la FTTLA.

  • La FTTH (Fiber To The Home) permet à l’utilisateur de bénéficier de tous les avantages de la fibre optique lorsque la prise optique est installée dans le domicile de ce dernier. Elle permet d’atteindre les meilleures vitesses de téléchargement, soit 2 Gb/s avec une offre moyenne de 1 Gb/s disponible chez les opérateurs téléphoniques.
  • La FTTLA (Fiber To The Last Amplifier) utilise les câbles de télévision pour transmettre les données du nœud optique vers l’utilisateur. L’avantage majeur est qu’il dispense de l’installation d’une prise optique à domicile. Les vitesses de chargement sont entre 200 Mb/s et 1 Gb/s.

Comment passer le test ligne téléphonique ?

Le test ligne téléphonique est une opération complètement gratuite. Elle peut être effectuée à domicile ou avec l’aide d’un des conseillers des FAI. Dans le premier cas, il faut se rendre sur le site officiel du FAI. Dans le second cas, une visite physique s’impose. Quelle que soit l’option choisie, il faudra disposer d’un numéro de téléphone et/ou d’une boîte postale du bâtiment. L’objectif est de pouvoir procéder à la localisation géographique du domicile en se basant sur les informations données. Le numéro de téléphone fourni devra donc être géographique. Il est reconnaissable par l’indicatif 01, 02, 03, 04, ou 05.

Pour les autres indicatifs, le test ligne téléphonique nécessitera une adresse détaillée précisant : le code postal, la ville, la rue, le numéro du domicile ou de l’immeuble, le numéro d’étage, etc. Une fois toutes les informations fournies, il faut compter moins d’une minute pour obtenir la liste des options disponibles pour votre bâtiment.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *